Renégocier le plan loup 2018/2023 + Stopper la réintroduction des ourses slovènes

Hier, lundi 24 septembre 2018, s’est tenu un Groupe National Loup à Lyon, en présence des représentants des ministères de l’Ecologie et de l’Agriculture. Claude Font, secrétaire général de la FNO et responsable du dossier prédation, était présent, aux côtés des représentants de la FNSEA et de l’APCA.

Nous avons profité de cette réunion pour rappeler nos principales positions sur la gestion de ce dossier, demander la réouverture du plan loup pour aboutir enfin à zéro attaque sur les troupeaux et exprimer notre totale opposition à la réintroduction des deux ourses slovènes dans les Pyrénées et réaffirmer notre soutien à la résistance exprimée par les éleveurs locaux.

Une déclaration commune FNO, FNSEA, JA, APCA, FNB a été lue en séance et un communiqué de presse a été diffusé à l’issu de la réunion.

Vous trouverez, ci-joint, le communiqué de presse en question.

D’ores et déjà, FNSEA/JA/FNO/FNB/APCA demandent à rencontrer le nouveau Ministre de la Transition écologique et solidaire et attendent de lui pragmatisme et solidarité vis-à-vis des éleveurs victimes des prédations du loup mais également de l’ours, du lynx et du vautour.

Nous en appelons aussi à l’esprit de responsabilité et au bon sens du Président de la République. C’est à ce prix que le pastoralisme pourra être transmis aux générations futures.

About Fédération Nationale Ovine