Analyse des conséquences de l’exposition au risque de prédation par le loup sur les élevages ovins de la région Sud

En Région Sud – Provence Alpes Côte d’Azur, depuis 2016, la Maison Régionale de l’Elevage, l’Institut de l’Elevage et les chambres d’agriculture ont pris en compte les contraintes de l’exposition au risque de prédation par le loup dans l’élaboration des cas-types ovins viande de notre région.

L’introduction de ces contraintes se traduit par :

  1. la mise en place d’un dispositif de protection adapté à chacune des situations décrites dans notre panel de cas-types
  2. la prise en compte des conséquences des attaques au troupeau et des changements de pratiques nécessaires, comme on les observe dans les exploitations de la région.

La conclusion de l’étude montre qu’il reste à charge pour les éleveurs entre 4 600€ et 12 100€ selon les  systèmes de production, les attaques subies et les baisse de productivités.

Il est à préciser que cette étude s’appliquer à quantifier seulement les pertes économiques annuel que subit une exploitation. Elle ne traite pas du tout des aspects psychologiques de la prédation sur les éleveurs

About Fédération Nationale Ovine