Consultation publique sur les mesures proposées dans le cadre de la révision du plan loup

Le gouvernement a soumis à consultation publique, du 27 mai au 19 juin 2019, les mesures expérimentales proposées dans le cadre du Plan loup 2018-2023.

Ces dispositions ont été abordées lors du Groupe national loup organisé le 28 mai 2019 à Lyon en présence de tous les acteurs. Le CAF loup a décrié la méthode du gouvernement de présenter en groupe national loup des propositions déjà soumises en consultation publique et demandent la prise en compte de leurs demandes portées depuis février 2019 (CP du 28 mai).

Vous trouverez a ce lien le projet d’arrêté modificatif du plan loup 2018-2023. Les principales mesures relatives à cette révision sont les suivantes et seront valables jusqu’en décembre 2019  :

  • le plafond de prélèvement est relevé de 10% (+2 %)  à 17% (+2 %) ;
  • la création d’un cercle 0 où la protection des troupeaux comme les interventions sur la population de loups seront renforcées ; cette nouvelle délimitation correspondra aux communes qui ont fait l’objet d’un nombre d’attaques supérieur ou égal à 15 par an en moyenne sur la période 2016-2018. Le préfet coordonnateur est chargé d’établir par arrêté la liste de ces communes.
  • la création d’un tir de défense dit « mixte » fusionnant les tirs de défense simple et renforcée pour les éleveurs en cercle 0 et en zone difficilement protégeable (ZDP)
  • L’anticipation des tirs de prélèvement simples dans les cercles 0, les ZDP et les cercles 1 concernés par des dommages exceptionnels causés par un seul individu au 1er juillet (au lieu du 1er septembre);
  • la caméra thermique pourra être utilisée pour des opérations de défense sans présence systématique d’un lieutenant de louveterie ;
  • la suspension pendant 24 h des tirs de défense à l’approche du plafond est supprimée.

Nous vous invitons à porter la voix des éleveurs en répondant à cette consultation et à marteler nos demandes afin qu’une meilleure prise en compte des intérêts des éleveurs soit effective et atteindre notre objectif ZERO ATTAQUE sur les troupeaux.

Rappel de nos demandes :

  • Suppression de tout plafond pour les tirs de défense et de prélèvement
  • Mise en œuvre simplifiée des tirs de prélèvement tout au long de l’année y compris dans les cœurs de parcs nationaux
  • Possibilité pour tous les éleveurs d’utiliser des lunettes de tir à visée thermique
  • La démultiplication de la brigade loup sur tous les territoires prédatés
  • Refus de toute forme de conditionnalité des indemnisations
  • Pas de gestion différenciée sur le territoire
  • Mise en place d’un dossier unique pour les moyens de protection et les tirs de défense simple avec une avance de trésorerie (ou forfait) pour les mesures de protection

La consultation publique est ouverte du 27 mai au 19 juin 2019 via le lien

About Fédération Nationale Ovine