Il y aurait un « loup » dans le paysage à Arzenc-de-Randon. Où une attaque de prédateur met en péril l’équilibre fragile d’une exploitation – 48info

Mercredi 6 mai, la Coordination rurale a déposé la carcasse d’un veau mort devant la préfecture, accompagnant symboliquement la détresse d’un exploitant agricole dont l’une des bêtes, âgée d’à peine 2 mois aurait été croquée vive par un loup, selon le syndicat. L’affaire a fait grand bruit médiatique. Et c’est accompagné d’un quiproquo avec la préfecture. Mais, au fond, ça n’est pas que le loup le problème. Cette attaque n’est que la partie révélée d’une véritable montagne de problèmes qui font la vie dure

Source : Il y aurait un « loup » dans le paysage à Arzenc-de-Randon. Où une attaque de prédateur met en péril l’équilibre fragile d’une exploitation – 48info

About Fédération Nationale Ovine