Edito :

Depuis le 16 mars, pour faire face à l’épidémie de Covid-19, l’état d’urgence sanitaire a été déclaré par le Gouvernement. J’ai demandé aux Préfets de départements, à la DREAL et à la DRAAF coordinatrices ainsi qu’à l’OFB d’adapter leurs actions pour assurer la continuité de la mise en oeuvre du plan national d’actions (PNA) sur le loup et les activités d’élevage.

Il est en effet totalement indispensable de poursuivre une gestion fine du PNA et une pleine mobilisation de façon à ne pas ajouter une seconde crise à la crise sanitaire. L’équilibre entre le bon état de conservation de la population de loups et le maintien du pastoralisme doit être conservé conformément au cadre que m’ont fixé les ministres en charge de l’écologie et de l’agriculture.

Le travail à distance est dorénavant privilégié pour l’ensemble des missions pour lesquelles cela est possible. Pour les opérations de terrain (constats de dommages, interventions sur la population de loups), j’ai pris les dispositions
nécessaires pour faire adapter les procédures à la situation sanitaire, de sorte qu’elles ne prendront pas de retard et respecteront les gestes barrières et les restrictions de déplacement. Il en va de la santé de chacun d’entre nous.

Je sais combien cette crise bouleverse nos vies et je voulais exprimer mon soutien à tous ceux qui contribuent à mettre en oeuvre ce plan d’actions dans les meilleures conditions.

Pascal MAILHOS
Préfet coordonnateur
du plan loup et activités d’élevage

About Fédération Nationale Ovine