La prédation modifie les pratiques d’élevage et diminue la rentabilité des fermes ovines

Pour l’Institut de l’Elevage de Manosque dans les Alpes de Haute-Provence, Maxime Marois, chef de projet, est en charge de l’animation du réseau Inosys. Ce réseau étudie des fermes de référence en élevage ovin viande du Sud-Est (PACA, Drôme et Isère) représentatives de la diversité des systèmes. En les auditant tous les ans, le réseau acquiert des données techniques et économiques qui permettent aux conseillers de terrain d’élaborer des modèles de fermes, appelés cas-types.

About Fédération Nationale Ovine