La révision de la loi autorise les tirs de régulation préventifs. Le référendum est annoncé.

Le loup n’en finit pas d’alimenter le débat politique. Une fois de plus, hier, il a été pris à partie par le Conseil national. Le ton s’est durci. La majorité bourgeoise n’est plus disposée à accepter quelque concession que ce soit. Il n’est plus question, pour elle, de se contenter de tirs isolés contre des animaux ayant provoqué de…

Source : Le loup sera moins protégé

+ TDG

+ Le Temps

About Fédération Nationale Ovine