Les orphelins du loup à Matignon

Une cinquantaine d’éleveurs de la FNO, FNSEA et de Jeunes agriculteurs sont venus soutenir, ce mardi 5 décembre, rue de Varenne à Paris, la délégation conduite par Michèle Boudoin, Christiane Lambert et Jéremy Decerle et qui rencontrait le conseiller agricole du 1er Ministre sur le dossier loup.

Les présidentes de la FNSEA et de la FNO et le président de JA sont venus porter les demandes des éleveurs victimes de la prédation des loups qui ne décolèrent pas à la lecture des propositions gouvernementales du futur plan loup 2018/2023 : augmentation du nombre de loups en France, complexification des modalités de tirs, conditionnalité des indemnisations…

Accompagnés d’éleveurs de PACA dont les troupeaux ont été à de nombreuses reprises l’objet d’attaques, les responsables nationaux ont souligné la détresse psychologique des éleveurs et dénoncé les conditions de vie inhumaine qui leur sont imposées.

Christiane Lambert, Michèle Boudoin et Jérémy Decerle ont rappelé que les éleveurs assuraient la vie économique, sociale et environnementale des territoires aujourd’hui prédatés et demandé que soit inscrit dans le futur plan loup un droit permanent pour les éleveurs à défendre les troupeaux, en dehors de tout plafond pour parvenir à zéro attaque. « L’éleveur et l’élevage doivent être au cœur du futur plan loup » ont-ils martelé. Ils ont aussi symboliquement demandé au Premier ministre d’adopter 5 agneaux orphelins de brebis tuées par les loups, qu’ils portaient dans leur bras.

Tout en affirmant comprendre les préoccupations des éleveurs, le conseiller agricole du Premier s’est retranché derrière l’avis des scientifiques et les textes internationaux qui régissent le statut du loup pour justifier les propositions ministérielles.

Face au mur technocratique qui place le dogmatisme avant l’amélioration du sort des éleveurs, les responsables professionnels en ont appelé à l’arbitrage du Président de la République.

Un rendez-vous va être demandé à l’Elysée. Des représentants d’élus (association des élus de la montagne, association des maires des communes pastorales) se joindront à la délégation syndicale agricole FNSEA/JA/FNO.

La délégation qui a été reçue par le conseiller agricole du 1er Ministre était composée :

Pour la FNO : Michèle BOUDOUIN, Présidente ; Claude FONT, Secrétaire Général Adjoint

Pour la FNSEA : Christiane LAMBERT, Présidente, Patrick BENEZIT, Secrétaire Général Adjoint FNSEA

Pour JA : Jérémy DECERLE, Président ; Bertrand GERBET, Membre du Bureau ; Vincent DE SOUSA, Président JA 06

About Fédération Nationale Ovine