Une consultation publique est en cours pour l’arrêté cadre déterminant le nombre de prélèvements de loups autorisés pour la saison 2016/2017.

La pression de prédation sur le terrain n’est que trop importante pour que nous ne fassions pas entendre nos voix.

Nous comptons sur vous pour agir. Nous avons fait beaucoup d’effort pour protéger nos troupeaux. La diminution de la prédation passe maintenant par le prélèvement, les attaques ne peuvent diminuer avec une population de loup aussi importante.

Nous vous proposons une réponse type :

Depuis le retour du loup, il y a une vingtaine d’année, le constat est implacable : les attaques se multiplient, de nouvelles zones sont colonisées par le super prédateur et le coût de sa gestion explose.

Aujourd’hui le Ministère propose de fixer un plafond de prélèvement de 36  loups, dont un maximum de 27 entre le 1er juillet et le 30 septembre.  Nous ne pouvons tolérer un tel arrêté, qui revoit à la baisse le quota de prélèvement, ce dans un contexte où les attaques se multiplient (+10% d’attaques au 30 avril par rapport à l’année 2015 !) et surviennent dans un territoire toujours plus étendu. La détresse des éleveurs ovins face à cette pression de prédation toujours grandissante est, elle, bien réelle. Ajoutons à cela un effectif de loups complètement sous-estimé : des associations  environnementalistes invitent  leurs membres à ne plus communiquer les informations à l’ONCFS, et pire encore, invitent à détruire les indices de présence de loups.   

Compte tenu de la réalité des attaques sur les troupeaux ovins, de la population de loups bien supérieure à l’estimation faite, nous demandons un arrêté cadre autorisant le prélèvement d’un minimum de 42 loups dès à présent, ce qui correspond aux dérogations de la saison précédente (36 complétés de 6).

Il est plus qu’urgent de prendre des mesures pour sauver l’élevage ovin qui subit de plein fouet et depuis trop longtemps les conséquences d’une gestion défaillante de la population de ce super-prédateur.

About Fédération Nationale Ovine