Éleveur ovin installé aux Forges, Loïc Parnaudeau a pris son téléphone pour exprimer sa « colère » (1). « Ma première colère, c’est déjà de n’avoir eu aucune réponse sur le loup qui a été retrouvé mort en bord de route le 16 novembre en Charente-Maritime et qui a été congelé. Pourquoi n’a-t-il pas été analysé ? Il a été retrouvé moins de 24 heures après l’attaque de brebis. La laine, c’est impossible à digérer. Il suffit de l’ouvrir et en moins de trente secondes, on saurait. Je ne comprends pas pourquoi on

Source : « Sauver l’élevage ? Personne n’en parle »

About Fédération Nationale Ovine